Comptes rendus journaliers - de Bannay à Orléans

Publié le par Marc

      Il ne nous est pas possible de nous connecter journellement à la wifi. En conséquence, nous mettrons les comptes rendus dès que possible.

 

Voir aussi les photos dans l'album

 

Samedi 2 Juillet 2011

Bannay

Nous sommes arrivés ainsi que Céline et Lou-Anne, la veille au soir à Bannay chez Lucien et Françoise. On ne peut pas louper la maison car sur le toit des panneaux photovoltaïques et des capteurs solaires sont visibles de loin. 

Les premiers marcheurs qui arrivent sont nos amies écossaises, les autrichiens et les states. Une navette est organisée entre la maison des amis et la gare SNCF. 

Un grand cercle de début de la marche commence par des remerciements à nos hôtes, aux personnes présentes et le lien est fait avec la marche de l'année précédente en Ecosse.

Un tour de parole permet à chacun de se présenter.

Un planning des tâches est établi pour l'organisation journalière.

Jean-Pierre et Marie-Madeleine Lebrun ont mis gracieusement à la disposition du groupe leur camion (van) que nous avons joliment décoré avec leur autorisation. 

Gill, Kath et Jeff ont organisé le rangement du stock de nourriture et les bagages des marcheurs afin d'être fonctionnel chaque jour.

La confection de la bannière portée par un marcheur (bannière : tissu de 1,20 m sur 1 m) a été réalisée afin d'informer les automobilistes et les piétons du but de notre déplacement.

On ne peut que remercier Lucien, Françoise et Céline pour leur disponibilité, leur gentillesse et leur serviabilité... (Françoise, tu n'a pas un peu d'huile pour la salade ! Lucien, aurais-tu un pinceau et de la peinture .... pour les artistes ?)

La journée se termine par un grand feu de camp.

 

Dimanche 3 Juillet 2011

de Bannay à Sury-près-léré (14 kms)

Départ 9 h : promenade de santé pour le début avec un paysage de bord de Loire et le long du canal latéral à la Loire suivi d'un pique nique au port de Léré. Arrivée en fin d'après-midi chez nos hébergeurs Annie (conseillère municipale de Sury-près-Léré) et son mari Christian qui mettent à notre disposition leur pelouse pour camper et nous offrent le pot de bienvenue (sans alcool en soutien aux aborigènes qui ont été "achetés" par ce moyen afin de prendre leurs terres).

Après le repas du soir, un cercle est organisé afin de préparer l'action devant la centrale nucléaire de Belleville.


Lundi 4 Juillet 2011

de Sury-près-Léré à Châtillon sur Loire (20 kms)

1ère journée d'action : arrivée sur le parking où nous attendent le van et le matériel d'action. Marche silencieuse pour aller sur le lieu de l'action. Citation des catastrophes nucléaires dans le monde (centrales, lieux d'expérimentations et d'extraction) matérialisée à chaque fois par la tombée au sol d'un militant (die-in).

La pose d'une plaque commémorative "aux victimes du nucléaire, passé, présent et à venir" dans un silence prolongé a marqué la fin de notre action.

FR3 et les journaux régionaux ont relayé notre action (FR3 : 3 minutes sur le Berry et 1 minute sur toute la région Centre).


Mardi 5 Juillet 2011

de Châtillon sur Loire à Gien (16 kms)

Marche sous un soleil de plomb depuis 3 jours (nous souffrons autant de soif que les centrales nucléaires !) le long de la Loire.

L'arrivée se fait dans un champ prêté par la famille Poirier grâce à la débrouille de Bernard (remerciements à tous).

Nous profitons de cet hébergement précaire pour inaugurer nos toilettes sèches (pratiques et appréciées par tous) fabriquées par Marc et qui font partie du voyage...


Mercredi 6 Juillet 2011

Gien à Sully sur Loire (26 kms)

2ème journée d'action devant la centrale de Dampierre-en-Burly à l'heure de la pause du personnel (à midi).

Habillés de combinaisons blanches, nous nous sommes positionnés face à l'entrée principale munis de grandes lettres noires (1 m sur 1,20 m) sur lesquelles on pouvait lire "le nucléaire tue l'avenir". Un article est paru dans la République du Centre. Après un bon pique-nique et une longue marche, une vraie "vie de château" nous attend puisque des châtelains ont mis à notre disposition l'orangerie pour nos besoins et le parc pour camper si nécessaire. Une famille locale rencontrée la veille a agrémenté notre repas avec sa "cornemuse du Centre" accompagnée de chants et de danses. La "vie de château"!!!

Extinction des feux à 22 h car le clairon sonne à 6 h 30 le lendemain matin (repos nécessaire en raison des kilomètres à faire et des fortes chaleurs, il faut donc se ménager).


Jeudi 7 juillet 2011

de Sully-sur-Loire à Jargeau (30 kms)

Une grosse journée nous attend... une demi-heure de cercle pour présentation du déroulement de la journée suivi de nos salutations du matin à nos sympathiques châtelains et clôturée par un hug (accolade amicale).

Nous cheminons sur le GR 3 (joli sentier le long de la Loire) jusqu'à Sully-sur-Loire. Une dame nous rejoint et nous propose les services de son fils Benoît pour faire un dîner débat le soir même au camping de Jargeau sur le thème "le pic pétrolier et les villes en transition". Un compte rendu et un lien sera mis sur notre blog prochainement.


Vendredi 8 Juillet 2011

de Jargeau à Orléans (20 kms)

Une promenade par rapport à la veille malgré la fatigue, le vent et quelques averses...

Nous marchons sur le "circuit de la Loire à vélo" et croisons des familles à vélos, en vacances, avec qui nous échangeons et trouvons un accueil favorable.

Nous arrivons vers 17 heures à Orléans où une quarantaine de militants de l'Acirad nous attendent pour défiler dans la ville, discuter, distribuer des tracts... Philippe et Joëlle nous ouvrent les portes de leur charmante maison et nous régalent d'un excellent buffet.

On attend quand même le jour de repos bien mérité.


Samedi 9 Juillet 2011

Orléans : jour de repos

Grasse matinée, grande toilette et vive la machine à laver de nos hôtes ! 

A 11 heures, cercle d'échanges et organisation de la semaine à venir

Un groupe de marcheurs part diffuser des tracts pour informer la population de la projection du film INTO ETERNITY, la cachette nucléaire de Mickaël MADSEN. Ce film qui a fait salle comble traite du problème du centre d'enfouissement des déchets nucléaires à ONKALO en Finlande. L'ACIRAD en partenariat avec Europe Ecologie-Les Verts ont organisé un débat très enrichissant sur le film et sur les alternatives énergétiques. Cette association s'est engagée dans un groupe de réflexion sur le "virage énergie" en région Centre comme cela s'est fait dans les régions du Nord Pas-de-Calais et du Cotentin.

Après une présentation de la marche et le témoignage de quelques marcheurs, un buffet a clôturé la soirée.

Publié dans Français

Commenter cet article