De Chinon à Candes-Saint-Martin

Publié le par Marche pour sortir du nucléaire et pour la paix

Lever sous la pluie, après une nuit très arrosée, la Loire avait besoin d'eau. De nouveaux marcheurs nous ont rejoints. Pas de café le matin, mais des croissants offerts. Il fait froid et humide jusqu'à la pause pas loin de la centrale, où nous répétons avec Mayr la chorégraphie de notre action. Nous sommes une bonne cinquantaine de personnes avec les locaux. Très belle action en mouvement devant la centrale et le long des barrières, banderoles, bannières qui montrent les énergies renouvelables, oiseaux de la Paix animés par les enfants tourbillonnant autour. FR3 nous a filmés et a fait un reportage d'environ 3mn au journal du soir. Marc a pris aussi beaucoup d'images. Nous avons été bien visibles pour les automobilistes et les routiers. Cette action a demandé une bonne préparation matérielle et humaine. 

Le lunch a commencé par une grosse averse que nous avons stoïquement laissé passer. Grâce au repas, nous avons eu assez de force pour pousser le van sur le chemin boueux en pente.

Arrivée vers 18h à Candes-Saint-Martin, dans un atelier-musée. La chaleur de ce lieu est la bienvenue. Une équipe a fait sécher les tentes, l'autre a cuisiné, et la troisième a fait un atelier grue. Des personnes locales ont diné avec nous, chacun a trouvé sa place pour dormir. Attention aux pieds qui dépassent! :-)

Publié dans Français

Commenter cet article